-----------------------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 24 Juillet 2024 à 21h30 /
dans le cadre de la programmation culturelle de lAbbaye de l'Escaladieu

• Réservation conseillée
via la billetterie en ligne : www.festik.net/billets/abbaye-escaladieu

--------------------------------------------------------------------------------------------------

LA PETITE HISTOIRE

Mise en scène Maria Aguirre
Avec Bruno Spiesser et Joëlle Aguiriano
Costumes : Caroline Larroche / Régie lumière et son : Laurent Aranda - Patrice Teysseyre / Décor : Sylvaine Mouchère

avec le soutien de la compagnie L' Auberge Espagnole

 

Deux ennemis héréditaires se retrouvent pour raconter le drame de leur progéniture en se mettant dans la peau des principaux protagonistes des deux clans. Cela vous rappelle quelque chose ? Roméo et Juliette de William Shakespeare !

La pièce et l’histoire sont ici réfléchies, digérées, racontées et incarnées par les fantômes des parents. Lui, Capulet et elle, Montaigu se rencontrent dans un cadre de temps arrêté et pour l’éternité, de la grande histoire : le sens de la vie, les remords et les regrets, la liberté de choix. Le but est de se faire pardonner pour l’un et de connaître enfin le repos pour l’autre.

La petite histoire souligne les instants, les choses concrètes de la vie, les circonstances qui expliquent la façon dont le conditionnement social peut désagréger un sentiment comme un amour ultime.

Le texte aborde notre lien à l’éducation, à l’amour parental et filial, à notre façon de témoigner par le biais du théâtre. A travers le thème de l’illusion théâtrale et du jeu, c’est un moment privilégié quand on veut approcher la sincérité des sentiments. Comment témoigner avec le plus de justesse de cette histoire quand on s’appelle Capulet et Montaigu ? Comment interpréter les jeunes amants quand on a plus l’âge des rôles ?

 

« Ecoutez-nous jusqu’au bout. Ce n’est que dans le moment où vous l’écoutez que cette histoire existera ».

 

THEME :

Au-delà du thème de la haine, du conflit des générations, c’est le sujet de la démesure de l’amour filial qui est en jeu, un amour sans frein qui s’est transformé en contrainte et en violences morale et physique. Capulet et Montaigu ne sont plus les parents de leurs enfants mais des apparitions, de simples archétypes d’un père et d’une mère qui par la force du souvenir font revivre leurs progénitures afin de comprendre et essayer de se faire pardonner pour lui et connaître enfin un repos éternel pour elle. C’est aussi le thème du jeu et de l’illusion théâtrale. C’est dans le moment que vous l’écoutez que cette histoire existera.» Comment témoigner avec « le plus de justesse » de cette histoire quand on s’appelle Capulet et Montaigu ? Comment interpréter ses enfants quand on a plus l’âge des rôles ? La petite histoire met à la portée des collégiens la pièce de Shakespeare. C’est l’histoire de la haine, de la peur de l’autre, du conflit des générations, la difficulté d’être parent, d’accepter la faillibilité. C’est une oeuvre sur la rédemption. On apprend par la mort des autres.

Dans le cadre de la saison culturelle de Lourdes

Jeudi 1er juin 2023 à 20h30 - Palais des Congrès - LOURDES

--------------------------------------------------------

Résidence au PARI avril 2023

LE PARI Fabrique artistique - TARBES

Les coulisses de La petite histoire : samedi 8 avril à 14h

Les représentations :

Jeudi 13 avril à 20h30 – Avant-première* (5€)
Vendredi 14 avril à 20h30
Samedi 15 avril à 20h30
Dimanche 16 avril à 16h

Plein tarif 12€ / Tarif prévente** 10€ / Tarif réduit 8€ /