Résidence création 30 janvier au 09 février 2018 à la Maison de La Vallée - Luz St Sauveur

ORPHEE ou le musicien amoureux

Ecriture / interprétation :

Bruno Spiesser - le clochard et Simon Ferrari - le musicien

Pour enfants entre 8 et 12 ans. (CM1 à 5ème). Durée du spectacle : 45 min.

Le clochard et le musicien, l’ermite et le poète : nos deux aventuriers de l’impossible s’attachent avec décalage, humour, tendresse et sincérité à s’approprier cette histoire pour en extraire toute son humanité et sa puissance de vie et de bonheur.

 

La compagnie Téâtre Fébus présente, en parallèle avec le Festival de Gavarnie 2018 (ORPHEE ET EURYDICE UNE DESCENTE AUX ENFERS), une version d’Orphée pour le jeune public afin de le sensibiliser aux grandes histoires mythologiques.

La Mythologie raconte l’histoire des dieux et des héros d’un peuple. Elle réussit toujours à nous parler de thèmes fondamentaux comme ici le refus de la mort, le dépassement de soi et la puissance du chant et des mots par le prisme du fantastique et de l’imaginaire.

 

L’histoire d’Orphée nous parle :

- du pouvoir de l’art et de la musique.

La musique nous fait rêver, rire, pleurer, changer, grandir. Elle réveille des sentiments et images endormies. Elle donne des ailes. Orphée chante, transcende la vie et défie la mort.

- d’un héros atypique.

Orphée est un Hercule des temps modernes. Mais ses atouts ne sont ni la force physique ou autres armes que ce soit. Son pouvoir réside dans la faculté par son art, à faire surgir la grâce et la beauté.

– de la puissance de l’amour et du non renoncement à la vie.

C’est parce que son amour pour sa bien- aimée est si grand qu’Orphée a pu descendre aussi profondément dans le monde souterrain, qu’il s’est dépassé, qu’il est allé jusqu’au bout de lui-même et a franchi d’innombrables obstacles. Il ne faut jamais renoncer et croire jusqu’au bout en sa belle étoile malgré les épreuves.

– du lien indissociable entre la vie et la mort

Comment une plante peut-elle s’élever vers la lumière si elle ne se nourrit pas de ce qui grouille sous la terre ? Orphée ne nous rappelle-t-il pas que le monde d’en bas et celui d’en haut sont intimement liés ? Comment un être peut-il s’illuminer s’il refuse lui aussi de plonger ses racines dans ces endroits obscurs et néanmoins vitaux ?

 

Le spectacle est accompagné par de nombreux instruments : Orgue de barbarie, percussions, claviers, et guitare.

 

SIMON FERRARI : Saxophoniste, musicien, chanteur et conteur. En 1996, il crée la compagnie des Troubl’amours . Troupe de musiciens où se mêlent chant, poésie, contes et marionnettes.

BRUNO SPIESSER : Professeur d’histoire puis comédien et directeur artistique du Théâtre Fébus depuis 1996 et du festival de Gavarnie depuis 2007. 2017 est un nouveau tournant. Toujours responsable du festival de Gavarnie, il laisse pour quelques temps la mise en scène à d’autres artistes. Il s’oriente vers d’autres créations.